Projets

Plan directeur d’aménagement du parc naturel du Mont-Bélair, Québec

Ville de Québec
Collaoboration avec Écogénie

2005 à 2007 et 2009 (actualisation du plan directeur)

Coûts de réalisation : 10,5M$

Le potentiel vert et récréotouristique du Mont Bélair est reconnu par de multiples intervenants, et ce, depuis fort longtemps. La création de la nouvelle Ville de Québec a permis d’amorcer sa réelle prise en charge dans le but d’en faire le plus grand parc de Québec. La réalisation de ce plan directeur a été effectuée en collaboration la firme Écogénie spécialisée en foresterie et en écologie. Notre travail s’est d’abord penché sur l’inventaire et la compréhension de ce vaste territoire de plus de 560 hectares. Puis, nos multiples échanges avec les intervenants du milieu ont permis de mieux définir et de valider les besoins des usagers actuels et potentiels du parc. L’élaboration d’une programmation d’activités détaillée en fonction des différentes saisons et des particularités du territoire a ainsi pris forme. Le Parc naturel du Mont-Bélair propose donc l’aventure en pleine nature et sa structure spatiale repose autant sur un zonage de conservation que de récréation.

Le découpage du territoire en différents secteurs, la hiérarchisation de ceux-ci et l’identification de thématiques d’interprétation en lien avec les éléments du site structurent et permettent aux visiteurs de mieux comprendre la montagne. Un réseau de ski de fond, des tracés de raquettes et un vaste parcours pédestres sillonnent le parc et permettent aux amateurs de plein air de traverser les nombreuses ambiances forestières. Des équipements sont insérés tout au long des parcours tels que des tours d’observation, des belvédères, des aires d’interprétation ainsi que des coins de repos et permettent d’apprécier les nombreux paysages. D’autres équipements de service tels qu’un bâtiment d’accueil secondaire et un stationnement sont ajoutés aux infrastructures existantes de la base plein air La découverte pour mieux répondre aux besoins des usagers.

Inventaire, analyse, consultations, programmation, plan directeur de 2005 à 2007 et
mise à jour du plan directeur à partir d’une nouvelle programmation, de nouveaux besoins en 2009. Élaboration d’un plan de mise en œuvre détaillé (estimation, calendrier), intégration du parc dans un réseau d’équipements de plein air de la ville en 2012.