Projets

Requalification paysagère de la porte d’entrée du Québec, Autoroute 15

Ministère des Transports du Québec

2001

Coût global du projet : 3,5 million $

Le MTQ a pour objectif de réaménager les portes d’entrée au Québec et le poste frontalier de Saint Bernard de Lacolle s’insère dans cette volonté à titre de projet pilote.

À partir de la réflexion amorcée par la Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal (dont les résultats sont publiés dans les études « Qualité paysagère des corridors autoroutiers et routes servant de portes d’entrée importantes du Québec, 1998 et 2000 »), l’équipe s’est penchée sur l’élaboration du diagnostic afin de présenter une proposition adéquate de réalisation.

Le diagnostic tient compte des contextes historique, géographique, biophysique et visuel, ainsi que du milieu humain et appuie un concept divisé en trois zones d’intervention, de forte à légère.

Les interventions recommandées découlant du concept se traduisent par :

    • L’aménagement du poste frontalier comme seuil du Québec. L’implantation d’arbres en alignement et d’éléments repères, le traitement du pavage et la création d’un lien avec la halte routière à proximité sont autant d’éléments contribuant à donner un caractère officiel à la route
    • L’aménagement des échangeurs comme éléments marquants de l’autoroute. Ces endroits sont appropriés pour souligner les particularités régionales du secteur. On propose par exemple une implantation structurée de mini vergers et d’herbacées, devenant œuvre environnementale aux yeux du visiteur
    • L’aménagement des portions de la route entre les échangeurs par les la plantation d’arbres et arbustes et l’implantation d’éléments repères en des points stratégiques