Projets

Plan stratégique de développement de la rivière Richelieu – lac Champlain

Tourisme Saint-Jean-sur-Richelieu et région
En collaboration avec Desjardins Marketing Stratégique

2012-2013

Coûts de réalisation : 90 M $

La station nautique Rivière Richelieu-Sud – Lac Champlain est une destination de plaisance reconnue au Québec pour son caractère organisé, distinctif, invitant et animé. Trois (3) pôles majeurs d’activités et d’accueil ont été identifiés : Saint-Jean-sur-Richelieu, Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix, Venise-en-Québec. L’objectif premier de ce plan stratégique de développement est d’offrir une expérience inusitée en berge et en rivière autant pour les plaisanciers que les visiteurs. Le développement d’activités complémentaires à chacun des pôles orientées vers le plan d’eau vient renforcer l’identité de la région reconnue pour la qualité de la rivière Richelieu (axé sur l’histoire, le patrimoine, le cyclotourisme, l’agrotourisme). La grande concentration d’entreprises (marinas, détaillants, réparateurs) permet d’y développer l’expertise et la spécialisation de la main-d’œuvre, ce qui en fait la véritable capitale du nautisme au Québec. Également, l’accessibilité et la diversification du réseau modal en berge et sur l’eau sont réévaluées de manière à faciliter l’interconnexion entre les différents pôles d’activités. Les modes de transports cyclable, pédestre et nautique sont privilégiés.
Pour se faire, les axes d’interventions se déclinent en 4 grands points :

    • Sécuriser les opérations d’éclusage;
    • Renforcer l’approche-client dans les services liés au tourisme nautique;
    • Prioriser le développement durable dans l’ensemble des projets de la Station nautique;
    • Développer des standards d’excellence qui positionnent la Station nautique comme une destination animée et reconnue parmi les affluents du Saint-Laurent.


Services rendus

    • Études et inventaires, élaboration du concept d’ensemble à l’échelle du territoire et à l’échelle des pôles d’accueil (3);
    • diagnostic stratégique (forces, faiblesses, opportunités, menaces) et définition de standards d’excellence;
    • élaboration d’un plan d’action détaillé, estimation des coûts de réalisation par phases, plan de mise en œuvre;
    • consultations et échanges avec le comité aviseur, les principaux acteurs régionaux (CLD, MRC) et locaux (marinas, élus);
    • présentations publiques.